Maison des Jeunes et de la Culture Morlaix

Maison des Jeunes et de la Culture Morlaix

 

La MJC

La mission de la MJC

Riche de son histoire sur plus de 60 années d’existence, la Maison des Jeunes et de la Culture de Morlaix existe pour, avec et par ses adhérents.

Elle pose et promeut la valeur de l’engagement comme un indispensable à la vie en société. Elle la travaille à travers ses démarches éducatives et pédagogiques.

Humaniste, ouverte à Toutes et tous, elle réaffirme sa volonté de transversalité entre les pratiques et les personnes, de croisements des générations et de toutes les cultures.

Elle apporte de la vie, de l’envie, du désir, de la bienveillance, de l’échange, de la rencontre, de l’ouverture culturelle…

La notion de culture fait forcément référence au passé (comme somme d’accumulation de productions et connaissances pour enrichir, inspirer ce qui se vit au présent qui lui-même construit notre futur).


Pour cela et pour son attention particulière portée à la jeunesse, la MJC de Morlaix est par essence un creuset intergénérationnel. Elle se veut être un vecteur permettant la construction et la transmission de savoirs, savoirs-être et savoirs-faire.

Elle favorise la curiosité, le respect de l’autre, l’engagement citoyen, le développement de chacun, des valeurs fondamentales qui devraient être d’avantage mises en valeur par notre modèle de société.

À la MJC, qu’est-ce qu’on y fait ?

La MJC se situe ici comme proposant le pas de côté, la possibilité de confronter des réalités, des représentations, des points de vue. Elle se veut un lieu de libre expression ouverte aux débats.

C’est un lieu d’expérimentation et de transformation qui consacre une attention particulière au public jeunesse et à l’éveil à la conscience citoyenne en s’appuyant sur un esprit de convivialité, au travers de l’axe privilégié de l’action et de la médiation culturelle.

Elle a à cœur la notion d’accueil : que tout le monde se sente chez soi à la MJC.

Un peu d'histoire

Créée en février 1959, la MJC est d’abord implantée dans l’espace Philippot rue Ange de Guernisac (centre-ville).

La MJC est d’abord dirigée par Monique Jerphanion, de 1960 à 1963.

En 1964 la MJC intègre les locaux de la place du Dossen (un ancien hôtel/dancing dénommé La Renaissance).

En 1969 arrive Claude Bonnard qui y sera directeur jusqu’en 2007.

En 1972 est créé un poste de secrétaire.

En 1974  la MJC lance la programmation culturelle.

En 1976 est créé un poste d’animateur.

En 1981 c’est la création du Point Information Jeunesse (PIJ).

En 1983 se crée une seconde MJC à Morlaix : c’est la MPT du Plateau qui intégrera un cinéma (La Salamandre).

1986 : création du local de répétition Trock’son (dans l’ancien local de sérigraphie)

1989 à 91 : procédure de fermeture de la MJC du Plateau

1997-98 : Travaux de mise aux normes incendie du bâtiment de la MJC

De 2007 à 2014, Anne-Marie Noret est à la direction de la MJC.

En mai 2014, Eric Even lui succède.

MJC Maison des Jeunes et de la Culture